Dossiers > Nautylys Maora

Flotteur-balancier : Role, utilisation, transport et installation


Notre voilier Maora se caractérise par la présence d'un flotteur latéral, rappelant les balanciers des pirogues polynésiennes appelées prao.

Rôle

'flotteur - balancier de prao Maora'Le Maora doit à cette conception originale sa stabilité. Sans ce flotteur, il est absolument impossible de naviguer.

Faites l'essai, coque nue, sans  nacelle ni mat; Mettez à l'eau et asseyez-vous au plus bas sur la coque: l'équilibre est très instable ! Avec voile et nacelle, imaginez...

Utilisation

Comme indiqué sur la notice, installez-vous sur la nacelle coté flotteur, d'où que vienne le vent. Le poids du balancier ne suffira pas à contrebalancer le votre si vous vous asseyez coté opposé au flotteur.

Vous pourrez faire cela quand les 3 conditions suivantes seront réunies :


  • Vent soutenu (2 beaufort mini ?)

  • Vent regulier en force et direction

  • Bon niveau du marin

Transport

Le plus simple est de plaquer le flotteur contre la coque, en faisant coulisser les bras de flotteur dans la nacelle. Une sangle passée entre nacelle et coque (une sangle, plate, passe sans probleme), et passant autour du flotteur le maintiendra efficacement.

Installation


'verrouillage du flotteur'Le flotteur peut être installé indifférement à gauche ou à droite. Quel coté conseiller ?

Faut-il d'abord placer le flotteur sur les barres puis enfiler les barres dans la nacelle, ou l'inverse ?

La notice ne présente qu'un schéma, aucune explication.

A priori, je pencherai pour la 2eme solution:

'pion de verrouillage du flotteur''flotteur verrouill√©'Engager les 2 bras dans les barres de nacelle.  Engager les mêmes bras dans les supports de nacelle.

L'astuce de conception consiste en 2 pions et une rainure; Chaque bras traverse le flotteur en engageant un pion dans une rainure, et quand ce dernier apparait de l'autre coté du flotteur, il suffit de tourner d'un quart de tour pour verrouiller.

On fait de même pour le 2ème bras. Maintenant, engager les

'reperage du passage de la goupille'Ensuite, 2 traits au marqueur sur chaque bras  permettent de retrouver plus facile l'orifice, pour placer la goupille.

Un trait circulaire, et l'autre trait longitudinal, du coté opposé au pion de  verrouillage.
'Goupilles √† bille'Une précaution: attachez les 2 goupilles longues ensembles, pour éviter d'en perdre une dans l'herbe, le sable ou l'eau si elle vous echappe des mains au montage (veçu).




Option

En option, un deuxieme flotteur peut être fourni, avec ses 2 bras et goupilles, qui transforme le Maora en catamaran.
Le cout de cette option est d'environ 300 euros.




Article suivant: Le probleme du flotteur baladeur
Article précedent: Premiere sortie sur l'eau, premieres galeres...

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



A propos de cet article
Profil de Jean-Cristopheinfos Article de Jean-Cristophe.
Informaticien passionné d'Internet, de photo, de vélo et bien d'autres choses, découvre la voile en 2007 et devient le webmaster de ce site
site web site web

N¬į Article : 75
Article lu 2586 fois.
Créé le 09-06-2007 √† 20h16.
Modifié le 19-06-2007 à 19h34.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles